Bien-êtresecond row articles

Écouter son corps: trouver l’équilibre dans l’intensité

By juillet 23, 2020novembre 10th, 2020One Comment

Écouter son corps: trouver l’équilibre dans l’intensité

par Amélie Desrochers

TROUVER L’ÉQUILIBRE

Avec le pouvoir, vient la responsabilité, dit-on. Les moments de stress intense semblables à ceux vécus pendant la crise de la COVID-19 ont un effet amplificateur qui mettent en lumière nos faiblesses en tant que leader.

Quand les demandes d’employés pleuvent, que tous nos canaux de communication sont saturés et que meeting zoom s’empilent, c’est facile de perdre le nord. Entre les board meetings, l’anxiété des parents et des investisseurs, le temps nous glisse entre les doigts et nos batteries s’affaiblissent.

On sent notre corps se dégrader à  vitesse grand V. Courbaturé, on a vieilli de 10 ans en un instant. À ce rythme, on ne fera pas long feu. On se fait une nouvelle promesse : à partir de lundi, ça sera différent. On va finalement retrouver nos bonnes habitudes. On remplit le frigo de jus verts et de kale. Ce sera une semaine santé. On va se remettre à l’entraînement du 10k et notre app de méditation. Ce sera une semaine STREAK all the way! Nos kpis santé vont s’améliorer.

Promis juré.

Pourtant, on finit trop souvent avec une IPA bien froide à la main et un burger de fin de soirée.

“ Demain, je vais retrouver mon équilibre. Demain.”

Ça fait plusieurs semaines déjà qu’on opère sur la batterie de réserve. L’état de crise est perpétuelle, ça s’enligne pour être comme ça pour un bon moment. ‘On est à la deuxième manche d’un match de baseball’ comme dirait Louis-Félix Binette. En tant que startuper, on est agile et réactif. On pivote, concocte quelques scénarios qui changent au rythme des annonces ministérielles. C’est comme partir à la guerre. On est toujours prêt pour un bon combat parce que ça génère une bonne dose d’adrénaline. Notre cortisol est dans le tapis, ça aide à être en mode solution, mais à long terme…c’est insoutenable.

Alors on fait comment pour passer à travers ce Iron Man ?

Sandra Taddeo, psychologue sportive, pointe vers Max Hénault entraîneur de snowboard de renommé international, entrepreneur et développeur: tout est une question de pacing! Ton corps va s’adapter à ce que tu lui demandes, c’est sûr, mais jusqu’à un certain point. Il faut trouver le bon pacing pour être constant. Évidemment, personne n’est à l’abri du burn-out, autant mes athlètes que moi en tant que développeur et entrepreneur. Il faut écouter son corps, poser les bonnes questions pour trouver le problème et finalement réagir vite. Plus vite tu réajuste le tir, plus vite t’es relancé sur la bonne track.”

“On oublie l’équilibre en ce moment, c’est impossible à atteindre. La bonne recette, celle qui fonctionne habituellement, va être bonne pour trois heures plutôt que trois semaines, parce que ça change tout le temps et rapidement.”

Donc, maîtriser le processus d’itération n’aura jamais été aussi bénéfique. Sandra proscrit avec vigueur toute forme de rigidité. 

“ Ta routine habituelle peut vraiment être contre-productive en temps de crise. 

Il faut être flexible et s’adapter constamment aux conditions de l’environnement. C’est aussi super correct de se donner quelques heures – voir quelques jours pour avoir un meltdown. ”

Tu penses que tu devrais aller courir un 10k pour te changer les idées? Peut-être que c’est une très bonne idée. Mais fais un check-in rapide. Est-ce que tu le feels vraiment? Peut-être qu’un 5K serait correct. Peut-être aussi qu’une marche relax suivi d’un bain chaud te ferait beaucoup plus de bien encore. Tu peux même écouter Tiger King en mangeant des crottes de fromage, no guilt, c’est ok 🙂 Le jour va venir où, tu vas peut-être même te retrouver dehors à courir ton 10K sans même l’avoir mis à l’agenda. Ton corps sait te guider.

“ Les mots clés du succès actuellement, prochaines heures, sont indulgence, écoute et lâcher prise. T’as le droit d’être paresseux, desfois. Après tes moments go-go-go, relâcher peut être extrêmement productif. 

“Pace toi et réajuste rapidement comme dirait Max, plus tu vas t’écouter, mieux tu vas gérer ta tank d’énergie.”

À PROPOS DE L’AUTEUR

Amélie Desrochers

Amélie a aidé son père à scaler une entreprise en tech pendant toute sa vingtaine. Elle a appris à la dure, the old school way. Elle s’est ensuite métamorphosée en diplomate et conseillère stratégique en innovation. Toujours deux pas devant, Am retire beaucoup de plaisir à détruire les vieilles structures (tout en ayant le souci de respecter ce qui existe) et trouve toujours de nouvelles opportunités de réprendre ce qu’elle appelle ‘la contamination créative’. Geek et économiste, sa fascination pour les écosystèmes d’innovation l’ont menée à San Francisco, Toronto, Mexico, Montréal et maintenant à Grand-Métis, aux portes de la Gaspésie. Après avoir passé plus d’une décennie à perfectioner l’art de trouver l’équilibre entre la nature, le monde techno et le design, elle cultive maintenant l’innovation et plusieurs projets créatifs au coeur d’un grand jardin situé au bord du fleuve St-Laurent.

One Comment

  • Alexandr dit :

    He Makes Money Online WITHOUT Traffic!

    Most people believe that you need traffic to profit online…
    And for the most part, they’re right!
    Fact is.. 99.99% of methods require you to have traffic.
    And that in itself is the problem..
    Because frankly, getting traffic is a pain in the rear!
    Don’t you agree?
    That’s why I was excited when a good friend told me that he was profiting, but with ZERO traffic.
    I didn’t believe him at first…
    But after he showed me the proof, it’s certainly the real deal!
    I’m curious what your thoughts are.
    Click here to take a look >> https://bit.ly/3mOAfVp
    Please view it before it’s taken down.

Leave a Reply